… ohhh, je déconne mon Ben’ !!!

Juste un rapide speech sur ce mec hallucinant qu’est Mike Horn .. bio version plus perso

A travers l’un de ces bouquins : « Latitude Zero »


… que je viens juste de finir et qui raconte comment le Miky s’est aussi baladé autour de notre chère planète … mais lui, il a voulu faire encore plus le malin que les autres, et s’est tenu à faire le tour du monde sur l’équateur en ne s’autorisant que 40km de battement N/S .. et avec en tout et pour tout, les moyens de locomotion terrestre de base que sont : le bateau, le vélo, .. et ses pieds !!!

En clair, une petite traversée de l’Atlantique sur un mini catamaran réservé pour les mers fermées, une traversée de l’Amazonie (fastoche, il l’avait déjà traversée sur l’Amazone en hydrospeed !) au beau milieu de la jungle, une ‘tite escalade du second sommet equatorien (>5000m svp .. et encore il était pas obligé .. c’était pour le fun !) , à nouveau une ch’tite traversée .. mais cette fois 3x plus longue avec le Pacifique, puis un break jungle en Indonésie, la mare aux canards de l’océan indien .. et pour finir en beauté, un petit florilège de pays en guerre avec la traversée de l’Afrique !!!


Bah, ce n’est pas le 1ier venu quand même : ancien des forces spéciales sud-africaines, le monsieur a de l’entrainement .. mais quand même !!!


Bref, je vous conseille fortement ce livre ou comment aller au bout de soi-même .. eh ben on a encore de la marge mes cocos !!!

Sur ce, je retourne m’entrainer …
mais déjà, j’ai la barbe .. c’est déjà un début.


Et pendant ce temps là lui, il s’en est déjà retourné à son nouveau projet du moment : Pangaea, où comment faire le tour du monde en bateau de fortune, en amenant cette fois-ci une 12aine de jeunes avec lui dans un message d’espoir pour la planète !

Entretemps, il s’est quand même fait un petit passage par le pôle aussi !

« Llatitude » Zero, la vidéo :

Citations du Monsieur .. illustrant sa volonté sans égale, son humour .. et son français (il vit en Suisse) !

– « Moi je suis pas très fort physiquement, il y a des gens beaucoup plus forts que moi. Mais je pense que peu de monde a le mental que j’ai. Peu de monde peut aller où ils n’ont jamais été. Tout le monde a la capacité mais peu de monde sait utiliser cette capacité. (…) Tu peux jamais gagner si tu as peur de perdre. Au départ, l’envie de gagner doit être beaucoup plus forte que la peur de perdre. Si tu as peur de perdre, c’est sûr que tu vas pas arriver au pôle. Je sais que je peux perdre, je sais que je peux mourir mais j’y vais pour gagner. »

– « Je m’excuse que je parle un peu mal français mais ça aide pas d’y aller au Pôle Nord. Il y a pas beaucoup de gens déjà là-bas et de partir avec un norvégien, Borge Ousland, ça a pas vraiment aidé pour le français. Si des fois, il y a des vilains mots qui sortent, je m’excuse, mais j’ai appris à parler le français avec les paysans du pays d’en haut, j’ai été bûcheron et puis c’est les seuls mots que je connais. »

« »