Vous allez me dire : « Une vidéo Red Bull de sport extrême de plus ! » …
…mais en fait, c’est tout autant le lieu inhabituel choisi pour celle-ci que l’exploit sportif montré qui me la fait partager !

Alors côté sport, à nouveau mister MacAskill, the scottish one , déjà présenté auparavant sur ce blog, le petit génie du VTT trial, le truc super balaise qui présente au moins un avantage, c’est de ne pas avoir à passer de vitesse…puisqu’il n’y en a qu’une !

danny-macaskill-epecuen-tree-climbdanny-macaskill-epecuen-lightning

 

 

 

 

 

Pour le lieu peu commun : EPECUEN, en Argentine, non loin de Buenos Aires, une station balnéaire …
…ou plutôt une ancienne station balnéaire, qui en 1985 fut victime d’un étonnant phénomène climatique qui causa une inondation progressive …de plus 10 ans et 10m de montée des eaux, …qui détruisit totalement la ville, qui se vida beaucoup plus rapidement qu’il n’en fut à l’eau pour atteindre son niveau le plus haut  ! Aerial-picture-of-the-ruins-of-Villa-Epecuen-some-600-km-southwest-of-Buenos-Aires-Argentina-taken-on-May-3-2011villa-epecuen-15[3]

dd8538952d3e469ef5ba186168339048 villa-epecuen-20[3]  villa-epecuen-9[3] villa-epecuen-2[3] A-view-down-a-former-street-among-the-ruins-of-Villa-Epecuen-Argentina.-In-its-heyday-Epecuen-was-home-to-more-than-5000-residents-and-nearly-300-businesses.Juan-MabromataAFPGetty-Images-650x407

Devenue depuis ville fantôme post-apocalyptique, mi aquatique, mi-terrestre (le niveau de l’eau est redescendu !), elle donne à cette vidéo une atmosphère bien particulière :

Pour les fans de Danny MacAskill
Pour les fans …d’EPECUEN

« »